Où est passée Lola Frizmuth de Aurélie Gerlach

Où est passée Lola Frizmuth ? de Aurélie Gerlach
Gallimard Jeunesse – Scripto (11/10/2012)

Résumé :
Lola Frizmuth, dix-huit ans, un charisme hors normes et un physique de rêve, décide de fuguer vers le Japon, quelques semaines avant de passer le bac, pour retrouver Tristan, son âme sœur… Et la voilà embringuée dans une histoire trop « chelou ». Dans l’avion, un ganster japonais échange la carte SIM de son portable, truffée d’infos top secret, avec celle de Lola. Résultat : arrivée à Tokyo, Lola, qui ne connaît pas un mot de japonais, n’a plus un seul contact dans son téléphone. Des types armés en costume rayé la talonnent. Et Tristan est dans les bras d’une autre…
De la répartie, pas mal d’autodérision et une bonne dose d’inconscience, Lola Frizmuth ne passe pas inaperçue et c’est pour ça qu’on l’aime.

Commençons par le plus positif, je tiens à remercier Gallimard Jeunesse pour m’avoir offert ce livre. Je ne l’ai peut-être pas autant apprécié que les autres, mais c’est toujours un plaisir !

Je partais comme souvent avec un à-priori positif sur ce livre, la couverture me plaisait bien et le survol du résumé laissait présager du bon. Lorsque j’ai commencé ma lecture, l’héroïne ma semblait sympathique, un peu tarée de partir comme ça à l’improviste, mais pourquoi pas. Elle semblait le « contrepoids » des autres filles superficielles décrites. Seulement, ça s’arrête là, cela semble juste. Il se trouve que nous avons là, une fille inconsciente, idiote (pas qu’elle n’aie l’air spécialement intelligente, plutôt totalement irréfléchie), mais  avec l’introduction de Lionel, je me suis dit qu’on trouvait le contrepoids. Il y a la cruche et le gars sympa de Science Po’ (qui me semblait un peu le garçon idéal au départ). Seulement voilà, il tombe amoureux de cette andouille, la suit partout, la « protège » et ça dérape. Aucun des personnages n’est vraiment creusé, ils sont clichés. Que ce soit ce dernier garçon en qui je plaçais de grandes espérances,  ou bien Lola qui semblait être contre ces « copines » du lycée et qui se trouve être pareille qu’elles, ou encore le tireur et ses chats ou le vieux fou. L’histoire ne mène à rien, ou plutôt il n’y a pas d’histoire, c’est une suite d’action toutes plus WTF les unes que les autres. On ne comprend pas grand chose, c’est brouillon, c’est dommage. Cette histoire de yakusa qui vient d’on ne sait où. Le père de la jeune sotte superficielle qui se trouve être on ne sait pas qui, affilié avec la pègre. Les SMS à chaque fin de chapitre (Mon Dieu le langage SMS ! On aurait pu s’en passer. Ou plutôt non, on en avait presque besoin pour confirmer la cata) et les commentaires des uns et des autres. La fin n’est presque pas décevante tant le livre l’est. Cela est, surement fait exprès par l’auteur, mais je n’adhère absolument pas. L’idée était peut-être bonne sur le papier, mais ça n’a pas donné grand chose de bon. Je n’aime absolument pas dire du mal d’un livre, vraiment. Je sais à quel point écrire est dur et combien un livre peut compter pour la personne qui l’écrit. Mais là ! Le plus décevant étant que le pitch de l’auteur donné avec le livre me faisait espérer de grandes choses, vraiment ça avait l’air bien. Le Japon raconté dans une histoire fictionnelle par une amoureuse du pays partie ainsi pour faire ses études là-bas (si je me souviens bien). Vraiment j’avais envie d’aimer. J’avais envie de dire du bien de ce livre, je m’étais promis de faire calme et diplomatique. Malheureusement, je n’ai pas pu. J’ose espérer que c’est seulement parce que je ne suis pas le public du livre.

Je suis vraiment désolée pour l’auteure. J’espère vraiment qu’elle saura me plaire lors de ses prochains livres (si prochain livre il y a) que je lirais avec plaisir (j’espère).

En bref, une déception pour un livre qui se présageait bien. Dommage.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Où est passée Lola Frizmuth de Aurélie Gerlach »

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.