Le mystère de Lucy Lost de Michael Morpugo

 Le mystère de Lucy Lost de Michael Morpugo
Gallimard Jeunesse

Résumé:
Mai 1915. Sur une île déserte de l’archipel des Scilly, un pêcheur et son fils découvrent une jeune fille blessée et hagarde, à moitié morte de faim et de soif. Elle ne parvient à prononcer qu’un seul mot : Lucy. D’où vient-elle ? Est-elle une sirène, ou plutôt, comme le laisse entendre la rumeur, une espionne au service des Allemands?
De l’autre côté de l’Atlantique, le Lusitania, l’un des plus rapides et splendides paquebots de son temps, quitte le port de New York. À son bord, la jeune Merry, accompagnée de sa mère, s’apprête à rejoindre son père blessé sur le front et hospitalisé en Angleterre…

Cet avis s’est fait attendre. La faute aux révisions et au théâtre j’en ai bien peur. Ma lecture de ce livre s’est terminée (rapidement) après l’avoir commencé. J’ai vraiment beaucoup aimé la façon dont l’histoire est racontée.

Ce n’est pas une narration linéaire. L’histoire narrée est celle de Lucy Lost, Merry de son vrai nom. Les narrateurs changent, parfois on les lit en narration interne (Alfie, Merry), parfois les événements sont décrits par le biais du journal du docteur ou du registre scolaire du directeur de l’école. On avance dans l’histoire du côté des îles Scilly, puis on repart dans le passé où l’on découvre petit à petit ce qui s’est passé sur le Lusitania et qui est cette fille sauvage qui ne peut parler et vit dans son mystère.

Cette narration partagée permet de suivre non seulement l’histoire de Merry, mais également de découvrir la vie sur cette île durant la Première Guerre mondiale. L’idée de découvrir l’Histoire par la petite porte est ici présente à chaque instant. On voit la vie au début du XXème siècle pour ces personnes parfois coupées de tout par les éléments, on découvre les mentalités du fait qu’ils vivent sur une île, sont des pêcheurs, sont dans une nation en guerre.

Sans vouloir trop en révéler sur l’histoire, un des points que j’ai particulièrement apprécié (plus d’un côté qualité d’écriture que d’un côté emphatique avec les personnages), c’est tout le passage qui présente les habitants de l’île et leur réaction envers la possibilité que Lucy/Merry soit allemande. C’est extrêmement bien écrit et on voit les réactions et les attitudes des insulaires qui changent au fil du temps suivant les rumeurs et les événements.

Je connaissais le nom du Lusitania pour l’avoir entendu dans mes cours d’Histoire, cependant ce fut une vraie découverte et une plongée dans la partie maritime de la Première Guerre mondiale, partie qui m’était complètement inconnue et qu’il est important de connaître, surtout en ce centenaire.

Je recommande vivement ce livre qui permet de découvrir la grande Histoire en la regardant du point de vue de personnages qui la vivent. Tous les personnages qu’ils soient majeurs ou mineurs, qu’on les voient pendant 15 chapitres, 28, ou seulement pour quelques pages semblent réels, faits de chairs et de sang. C’est un coup de coeur tout calme, non pas passionné, mais profond. Courrez vite chez votre libraire pour acheter et lire cette petite histoire.

Je remercie les éditions Gallimard Jeunesse pour me permettre encore une fois de découvrir de nouvelles histoires.

Participation au challenge Première Guerre mondiale de thefrenchbooklover.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le mystère de Lucy Lost de Michael Morpugo »

  1. Ping : 2015 Reading Challenge au 1er juin 2015 | La lectrice sérievore

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.